Citation

Le câlin en marchant

Depuis que j’ai mon bébé, l’activité que je préfère le plus reste de lui faire des câlins. Moi qui ne suis pas particulièrement tactile en temps normal, j’aime le sentir contre moi. J’ai découvert ce bonheur avec le peau à peau en maternité, et je souhaite continuer à avoir cette sensation aussi longtemps que possible.

Alors non je ne promène pas seins nus en pleine rue avec mon petit en couche contre moi, ce serait bizarre et peu respectueux des besoins en chaleur de mon bébé. Mais j’ai trouvé une super parade !

Le portage en écharpe, ma façon préférée de me promener. Et de loin.

A première vue, c’est compliqué à mettre en place. Il faut apprendre à nouer 4 à 5m de tissu autour de soi, suffisamment solidement pour être sûr de ne pas perdre notre nourrisson par terre. Oh si, j’ai appris avant, avec la sage-femme. Mais… avec un poupon ! Qui ne bouge pas, ne respire pas, n’est pas fragile et ne pèse pas 3kg et plus. Autant vous dire que l’expérience est on ne peut plus différente.

Les deux premières fois, je me suis faite aidée du Papa. On a porté bébé à tour de rôle, pour découvrir cette sensation. Et qu’est-ce que c’est agréable !

Bon, au début je ne vais pas vous le cacher, on vérifie qu’il respire encore tous les 10 pas. Si si, vraiment. « Tu es sûr qu’il respire ? Et là sa tête est bien sur le côté ? Non mais là tu penses qu’il ne va pas s’étouffer ? Attends, arrête-toi, je ne sens plus sa poitrine se soulever. Ah si, ouf. Oh, je l’entends ronfler, bon alors ça doit aller. Je ne marche pas un peu vite là, ça ne lui fait pas mal au cou ? » Toutes ces questions, en 5 secondes ! Bon peut-être pas en aussi peu de temps, mais quand même. Il faut apprendre à faire confiance en cette méthode de portage, se rassurer, et se dire que c’est le mieux.

Déjà, pour le côté pratique. Je n’ai jamais été embêtée avec les escaliers, ni avec des portes trop lourdes ou trop étroites. Je n’ai pas peur qu’une voiture le renverse avant moi parce qu’il est devant moi, je sais où il est et je n’ai pas peur de la mort subite du nourrisson. Et puis surtout, j’ai les mains libres ! Libres pour les courses, pour la laisse du chien, ou encore pour Pokémon Go. Ben quoi, ne me regardez pas comme ça, je suis avant tout une joueuse. D’autres disent geek, et… oui bon d’accord, je suis une geek.

Ensuite, pour le côté affectif et émotionnel. Quel plaisir d’avoir son tout petit bien blotti contre soi, sentir sa respiration quand on l’enlace en train de marcher, de ses deux bras comme s’il était là debout en face de nous. Quel plaisir de le voir s’endormir et rester ainsi paisible des heures durant parce qu’il est contre nous, qu’il sent notre odeur, qu’il entend peut-être le battement de notre coeur. Là, dans ces moments-là, je me sens sereine et paisible, en train de partager un merveilleux moment avec mon tout petit.

Il faut simplement s’organiser. Personnellement je fais le noeud avant de partir. Alors oui, c’est pas SUPER sexy d’avoir une écharpe (orange fluo pour ma part) autour du torse, nouée comme si j’avais une camisole. D’accord, c’est pas le plus confortable pour conduire par moment (et encore, je m’y suis bien habituée). Mais au moins, je peux partir en voiture, mettre bébé dans l’écharpe seule, le reposer dans le siège auto et repartir paisiblement. C’est même plus rapide que la poussette presque.

J’ai bien essayé la poussette, et je m’en sers par moment quand je sais que moi je dois être libre tout entier. Ou quand j’ai mal au dos parce que j’ai dormi dans une position tordue, ou que je suis trop fatiguée. Mais la première fois… j’avais l’impression qu’on m’arrachait mon petit. Si, vraiment. J’étais avec lui pourtant, très entourée. Mais ben… c’était dur. Vraiment dur. Je l’ai fait pour la première fois vers ses 2 mois, pas avant. Oh je suis sortie plein de fois avant, mais en écharpe, toujours. Maintenant j’ai moins de mal à utiliser la poussette, quand c’est plus pratique. Mais je garde sans aucun doute de longues séances de portage en écharpe ! Dès que je peux et que c’est indiqué, alors je reprends l’écharpe.

Et pour le moment il est trop petit, mais dès qu’il sera capable de se tenir suffisamment bien physiquement, alors il sera en écharpe dans mon dos. De quoi observer le monde depuis la hauteur de maman 🙂

 

Bisous câlins,

Votre Lulucinda

Laisser un commentaire